SANS DISCIPLINE

open dramaturgy

accompagnement de projets cirques & arts vivants



Aide à l'émergence d'une écriture singulière

ONE TO ONE
.
En accompagnement pendant des résidences / ou / et en sessions individuelles:
.
La dramaturgie, un art de l'échange : "le cadeau intangible qui est offert dans cet échange échappe au nom et au nombre, il ne s’agit ni d’un phénomène quantifiable, ni d’un objet de connaissance. Il ne peut être garanti. C’est un cadeau du temps passé enlacé avec les idées des autres, cœur dans la main, oreille dans la bouche, yeux à l’horizon de la pensée, mots glissants sur les lèvres et se dissolvant dans l’air. C’est ce temps donné que renvoie le cadeau." Adrian Heathfield traduit par Benoit Hennaut
.
Le dramaturge est d’abord et avant tout doué pour la conversation. La conversation rend compte d’une forme de discours qui a lieu au sein et en partie à propos du contexte présent d’une rencontre ; une affaire intensément sociale et provisoire qui n’est pas sujette à conclusion. (Adrian Heathfield)
.
Sous forme de dialogue et principalement en début de projet, je propose d'être la personne qui questionne et aide à affirmer les idées. Donner l'espace à l'émergence de projets et la légitimité des singularités sont les priorités de la démarche.En retrait la plupart du temps, accompagner en dramaturgie, c'est servir de point d'appui dans les prises de décisions ou les moments de doutes.
.
La méthode proposée s'adapte à la spécificité de chaque projet sur un canevas de base: mais c'est avant tout un peu de cube, beaucoup de sphère, de l'intuition et du fil rouge! Nous déterminons la durée et le rythme ensemble. Souvent intensif en début de création puis à des moments charnières. La dramaturge est l'interlocutrice privilégiée du projet. Elle en connait les fondements, les questions de bases et participe à son processus.
.
Je propose d'être cet élément extérieur qui interroge et permet de se positionner. Le travail est rythmé de moment de travail à la table, de temps de réflexion et de travail de plateau entre les différentes sessions, ça peut s'intensifier dans les moments forts de la création..
Par un jeu de questions-réponses, nous mettons en mots les priorités et les grandes lignes du projet. C'est parfois dérangeant ou désagréable parce que l'idée est de se confronter aux limites de son imaginaire, par strate.
.
Nous posons des questions primordiales à une identité de projet (qui sous-tend toute la dramaturgie). Pour renforcer le projet, le distinguer des autres, affirmer les propos, faire émerger la structure et la méthode singulière au porteur ou à la compagnie. Identifier les envies, un univers, les formes.
.
• Quel est l'univers ? Quelles sont les principales inspirations artistiques ? (Dans le domaine de compétence mais également dans les autres disciplines)
• Quel est le propos ? Partir d'une idée et en extraire le fil rouge.
• Est-ce que la place du public est interrogée ?
• Est-ce que le projet se positionne dans une conscience collective?
• Est-ce qu'il y a collaboration avec les autres secteurs de la création?
• Est-ce que je me reconnais dans un style ou une forme (un courant) de narration créative spécifique?