SANS DISCIPLINE

open dramaturgy

accompagnement de projets cirques & arts vivants



WORKSHOPS

Sous forme de recherche collective, Barbara propose des workshops sur des thèmes adaptés aux publics demandeurs et à l'institutions qui accueille notre travail.

Groupes : de 8 à 16 personnes
Public : artiste ou travaillant dans le secteur culturel, avant tout ouvert, curieux
Pas de Pré-requis : ce travail de recherche ne nécessite pas d’expérience en danse, théâtre ou chant, mais il demandera de risquer sa voix, ses mouvements et son écriture.
.
2016 /2017 : WORKSHOP SUR LA NOTION DE RISQUE
.
Approcher la notion de risque au sens large mais plus particulièrement, celui de s'arrêter:
Risquer la pause, au risque de la suspension:
Tout processus de création a besoin de respiration et il s’avère essentiel de prendre le temps d’explorer et de s’interroger en dehors de son cadre de travail quotidien. Si l'idée de cet arrêt momentané peut effrayer, il est souvent indispensable (quelque soit sa forme) pour pouvoir définir et déplacer la limite des possibles. En prenant le temps du brouiller les pistes un moment, nous travaillons à imaginer/créer des chemins dramaturgiques entre source de création et actions artistiques dans le monde.
.
Ce workshop est une initiation aux pratiques de dramaturgie ouverte s’inspirant des travaux de Guy Cools, Lin Snelling et Marianne Van Kerkhoven et de recherches sur les pratiques artistiques notamment dans les domaines du cirque, du théâtre et de la performance in situ. Il est envisagé comme un espace-temps d’observation durant lequel les professionnels des arts vivants ont la possibilité de faire une pause pour mieux se recentrer sur leur pratique.
.
L’objectif principal est de prendre du recul pour penser sa propre démarche artistique, revenir à sa source et au contexte environnant de création et créativité pour affiner les bases du langage artistique de chacun. A travers des outils de dramaturgie concrets il permet de faire des aller-retours pour se confronter à son propre travail et, le dramaturge incarnant le point de vue de tout futur spectateur, lui donner du répondant. C’est aussi l’occasion de rencontrer des professionnels d’autres domaines que le sien, échanger ensemble autour des expériences de travail, partager ses inspirations personnelles, et pourquoi pas créer des liens, des ponts, inter-disciplines.
.
« Aujourd’hui, la dramaturgie consiste notamment à déplacer les pièces d’un puzzle, à apprendre à manier la complexité. Ce maniement de la complexité demande un investissement de tous les sens et, par dessus tout, une grande confiance dans les voies de l’intuition. »
Marianne Van Kerkhoven, dramaturge de Anne Teresa de Keersmaeker

.
Autre projet à suivre avec le FOAM (?) :

.
What is foam? It's a transdisciplinary laboratory at the interstices of art, science, nature and everyday life.
.
"I'm working on a research about risk in the general acceptation of the term) but also about risking the pause. I come to jour on the propose to find some "alliés" in the same kind of state of mind about artistically research and attitude. I 'm not stopping thinking about how to be as right as possible in the field of actions to propose in our very complicate world. My framework an field of competencies is in Cultural and creative process. And not far from here I decided to stop everything, not working at all. After a while, I decided to imagine a very open and non- invasive project with a craven (la caravane.be). I was trying to be as humble as possible and in the same time proposing a concrete pretext for encountering peoples.
.
Since two years now, slowly, i'm working to develop a personall reflexion and workshops 'for artist and non-artists), about "RISKS". And, it appears at one level that one of the most important risk I met was the one of"doing nothing" or the notion of NOTHINGNESS ...
.
So I decided to meet that notion of nothingness in my workshops. RISQUER la Suspension, la pause et tout ce que cela implique.
.
Concretely, my proposal is to collaborate with some artists or to organise a workshop open to public and artists."

Barbara Demaret